des querelles du mond

 
S’asseoir tous deux au bord du flot qui passe,
le voir passer,
tout deux, s’il glisse un mage en l’espace,
le voir glisser,
a l’horizont, s’il fume un toit de chaume,
le voir fumer,
aux alentours si quelque fleur embaume,
s’en embaumer,
entendre au pied du saule où l’eau murmure,
‘eau murmure,
ne pas sentir, tant que ce rêve dure,
le temps dure,
mais n’apportant de passion profant,
qu’á s’adorer,
sans nul souci des querelles du mond,
les ignore;
et seules, tous deux devant tout ce qui lasse,
sans se lasser,
sentir l’amour, devant tout ce qui passe,
ne point passer!